Tous nos conseils pour dresser au mieux votre Lévrier Espagnol (Galgo)

Éducation Lévrier Espagnol (Galgo)

Le Lévrier Espagnol, ou Galgo, est un chien de chasse connu notamment pour ses courbes élancées et sa rapidité. C’est, entre autres, pour sa capacité à galoper à vive allure qu’il est malheureusement exploité dans plusieurs régions d’Espagne, pour la chasse ou la course. Ce doux toutou au long nez possède d’ailleurs sa propre journée mondiale, le 1er février. Quels sont le caractère et les caractéristiques de ce chien ? Comment éduquer un Lévrier Espagnol ? Discrète, mais incroyablement affectueuse, découvrons cette race à part entière…

Malgré l’idée que l’on pourrait s’en faire, le Galgo est un chien plutôt paresseux une fois à la maison. S’il se sent bien dans son élément, il peut dormir jusqu’à 18 h par jour. Il s’activera uniquement lorsque vous le stimulerez, et c’est au-dehors que sa vivacité vous émerveillera. Timide et réservé, il est cependant extrêmement affectueux avec son maître, voire pot-de-colle ! Son corps mince et élégant peut plaire comme gêner. Quoi qu’il en soit, il est un chien qui gagne à être connu.

 

  • Gabarit : grande taille, élancé
  • Espérance de vie : 12 à 14 ans
  • Type de poils : court
  • Couleur(s) de poils : noir, blanc, bringé, cannelle etc.
  • Taille Mâle : 62 à 71 cm
  • Taille Femelle : 60 à 68 cm
  • Poids Mâle : 25 à 30 kg
  • Poids Femelle : 20 à 25 kg
  • Coût mensuel moyen (approximatif) : entre 50 à 70 €
Dressage lévrier espagnol

Dresser un Lévrier Espagnol : nos conseils

Comme pour toute race, l’éducation du Lévrier Espagnol est un point essentiel. Si vous adoptez un Galgo après un sauvetage, il sera nécessaire de recourir à beaucoup de patience. Cependant, les éléments majeurs de son dressage resteront les mêmes, que vous adoptiez en refuge ou en élevage.

Conseils d’éducation

  • Une socialisation à ne pas négliger : le chiot Galgo peut vite s’ennuyer, n’hésitez pas à l’aider à découvrir le monde et le stimuler. La socialisation a également son importance vis-à-vis de son instinct de chasse. Habituer votre Lévrier aux petits animaux peut éviter des captures accidentelles.

  • Une éducation ferme, mais douce : le Galgo est un grand sensible. Il sait jouer de son regard tendre, ne vous laissez pas amadouer ! Oubliez la brutalité (comme avec tout autre chien), cela pourrait le rendre peureux, voire agressif, surtout s’il a vécu des traumatismes dans le passé. Lorsque son apprentissage est en accord avec ses besoins, le Galgo se montre d’une gentillesse hors norme, un toutou qui aime réellement faire plaisir à son maître.

  • Une vigilance à entretenir : cette race n’a pas tendance à tirer sur sa laisse, mais restez continuellement attentif car cela peut donner un faux sentiment de sécurité.

  • Un rappel à travailler au plus tôt : dès son plus jeune âge, il est indispensable de le dresser au rappel pour éviter les fugues lors de vos excursions. Si votre Lévrier sent une proie, il peut avoir le réflexe de partir en trombe et ne pas revenir.

Les meilleures activités pour un Galgo

  • 🏃‍♀️​ Du sport en bonne compagnie : dans l’idéal, son propriétaire doit être sportif pour l’emmener lors de son jogging (canicross) ou d’une balade à vélo. Vous pouvez également vous tourner vers l’agility, une activité que vous pratiquez tous les deux en équipe sur un parcours d’obstacles. De quoi renforcer la confiance et la complicité entre vous.

  • 🦮​ De grandes virées quotidiennes : trois promenades de 20 minutes par jour peuvent suffire, mais ce n’est que le grand minimum. Privilégiez des promenades d’une ou deux heures chaque jour dans un espace suffisant pour qu’il puisse se dépenser. Paisible à la maison, il se libère de son énergie lors de la course. Sa vitesse de pointe peut atteindre 69 km/h.
Galgo chien

Quel environnement pour élever un Lévrier Espagnol ?

Le Galgo peut très bien s’adapter à la vie d’appartement, il n’a pas besoin d’énormément d’espace, mais doit pouvoir se déplacer librement. Le milieu rural sera préférable s’il provient d’un sauvetage, lui laissant le temps de s’habituer au calme. Si vous possédez un jardin, veillez à bien le clôturer pour prévenir les évasions, car il a la capacité de sauter très haut.

Plutôt silencieux, il n’aboie que très rarement. Malgré ses grandes qualités, il n’est pas un bon chien de garde et profitera plutôt du canapé pour sa sieste.

Le Lévrier Espagnol s’entend très bien avec les enfants et ses congénères. Une attention particulière si vous avez des chats à la maison. Tout comme le Cocker Spaniel Anglais, le Galgo détient un instinct de chasse prononcé. Si vous l’adoptez en refuge, des tests peuvent être effectués en amont.

Dans les premiers temps, il est fortement déconseillé de laisser seul votre Lévrier avec vos matous ou autres petits animaux. Malgré tout, grand nombre de propriétaires nous démontrent l’affection entre leur Galgo et leurs félins.

Comment prendre soin d’un Galgo ?

Une alimentation de haute qualité, adaptée à son âge, sa taille et son niveau de dépense physique sera nécessaire au Lévrier Espagnol.

C’est un chien rustique et résistant. Cependant, attention à la Leishmaniose, maladie courante chez les Galgos sauvés des maltraitances en Espagne. Cette pathologie exige un suivi régulier de sa santé et parfois un traitement à vie. Cela n’empêchant pas le bonheur de partager votre quotidien avec ce canidé au cœur tendre.

Présentant un gabarit de grande taille, il est nécessaire de ne pas le laisser gambader juste après son repas, les risques de dilatation-torsion de l’estomac étant significatifs.

Comme pour le Boxer, son pelage court requiert un brossage hebdomadaire. Le Lévrier est très frileux, il a peu de graisse et aucun sous-poil. Il n’est pas fait pour vivre dehors et il ne faut pas hésiter à l’habiller d’un manteau.

Des colliers spécifiques à leur morphologie sont disponibles sur le marché et plus confortables pour votre Galgo qui possède un long cou.

Très câlin, l’adopter c’est également passer par un nombre incalculable de moments d’affection.

N’hésitez pas à visiter le site de l’association Lévriers sans Frontières. Créée en 2008, elle se bat chaque jour afin de sauver des Lévriers Espagnols des innommables tortures qu’ils subissent. Le sauvetage d’un chien qui a besoin de beaucoup d’amour et de tendresse et qui vous le rendra sans compter.

Ce qu’il faut retenir sur l’éducation de cette race de chien

  • Calme et affectueux à la maison ;
  • Vif et énergique à l’extérieur ;
  • Chien à l’instinct de chasse fort ;
  • Véritable pot de colle ;
  • Travailler sur le rappel pour éviter les fugues.

FAQ

  • Pourquoi les lévriers sont maltraîtés en Espagne ?

    Les lévriers en Espagne sont souvent maltraités principalement parce qu'ils sont utilisés pour la chasse et les courses. Une fois qu'ils ne sont plus considérés comme utiles ou performants, ils sont fréquemment abandonnés ou tués.

  • Quel type de maître pour un lévrier ?

    Un lévrier a besoin d'un maître patient, affectueux et actif, capable de lui fournir suffisamment d'exercice physique et de stimulation mentale. Comme les lévriers sont des chiens sensibles et parfois réservés, ils bénéficient également d'une approche douce et cohérente en matière de dressage.

Auteur / autrice

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *